vrai.png

Il serait convenable de rappeler ici, qu’après le décès de son père, Hawa fut élevé par ses oncles de la famille de Diokh, d’après la première version. Celle-ci est totalement différente de la seconde et présente la généalogie de la famille Fofana comme suit :  

vrai.png

La providence tant attendue arriva en fin. Un jour, un grand marabout originaire de Diakhaba fit son entrée à Yaféra. Il s’appelait Fodié Youssouf Fofana.

vrai.png

Cette période fut pour les Timéra ce que fut l’éclatement de Wagadou pour tout soninkara : d’abord la honte et l’humiliation, puis la fuite d’une  illusion de pouvoir un jour, se frayer un chemin dans la cours des grands  du Gadiga.